Mali : la Saison des pluies ne facilite pas l’accès à certaines communes

Il y a juste un mois les populations de la Commune rurale de Dialakorodji se plaignaient des conséquences immenses de l’état poussiéreux de leur route.

Ce, avec la densité de la circulation avec ces fameux minibus de Bamako (SOTRAMA), voitures personnelles, camions Ben, gros porteurs et engins à deux roues qui fréquentent de manière régulière cette grande route qui rallie Dialakorodji à la ville de Bamako via Commune I.
Ainsi, après le passage malheureux de cette période de poussière, place à la boue, aux eaux usées et stagnantes le long de cette artère principale qui est densément fréquentée par des milliers de passagers à pieds comme à bord de véhicules.
On dirait que le «refaufilage» de cette route de Dialakorodji, à l’occasion de l’arrivée du président IBK, en mai dernier, pour le lancement officiel des travaux de bitumage de cette même route a aggravé le calvaire des usagers et des populations riveraines. Car, cette route connait de nos jours trop de problèmes (nids de poule; eaux de pluies stagnantes, boues,…). D’où l’aggravation de la misère des passagers, chaque fois qu’il pleut. L’ultime solution à ce problème récurrent reste l’accélération des travaux de bitumage de cette route…

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *