La BAD valide le projet de financement de la construction d’une ligne HT entre la Guinée et le Mali

La banque de développement va accorder 71 millions sur les 358 millions d’euros requis pour la mise en place de cette ligne de 714 km, qui reliera les villes de N’Zérékoré et Sanankoroba

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, le 13 décembre, avoir validé le projet de financement d’une ligne haute tension de 714 km, qui reliera les villes de N’Zérékoré en Guinée et Sanankoroba au Mali.

La réalisation de cette ligne est attendue à l’horizon 2021.

La Banque, qui a fixé parmi ses cinq priorités (High 5) l’ambition d’ « éclairer l’Afrique et de l’alimenter en énergie », va fournir 71 millions d’euros sur les 358 millions nécessaires à la réalisation de ce projet.

Le projet va aussi bénéficier de financements d’autres institutions et banques multilatérales de développement: Banque mondiale, Union européenne, Banque islamique de développement, Banque ouest-africaine de développement, Banque d’investissement et de développement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, Banque européenne d’investissement.

Selon l’impact attendu de ce projet régional, la future ligne devrait permettre à 201 villages de Guinée et du Mali d’être connectés au réseau électrique.

En Guinée, pays minier, le projet pourrait faciliter l’implantation de nouvelles sociétés minières.

A terme par ailleurs, “la nouvelle ligne devrait être raccordée aux lignes haute tension sous-régionales en cours de construction pour assurer l’interconnexion entre, d’une part, le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigeria, le Niger et Togo et, d’autre part, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, le Liberia, le Sénégal et la Sierra Leone”, explique la BAD.

Le taux d’accès à l’électricité en Guinée se situe aujourd’hui à 18% , tandis qu’il est de 41% au Mali.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *